mardi 23 octobre 2012

Poésie Maçonnique ... Le chant du Silence





Ecoutes!
Mais écoutes bien !
Tu n'entends rien?

J'ai un doute...

Sois attentif !

Je suis interrogatif...

Non..rien, que devrais-je entendre ?
Je ne demande qu'à comprendre...

Rien justement, seul le silence qui te parle...

Le silence parle ?
n'est-ce pas contradictoire?
Difficile à concevoir

Oui je parle, dit le silence
Je peux parler de bien des façons, je peux crier même...
voire être assourdissant, je peux même dire "je t'aime"

Il est bien des silences..
de ceux qui enseignent la patience...
Le silence de la bouche...le silence des oreilles
Bouche fermée de celui qui ne peut parler
Oreilles tendues vers des paroles en sommeil
le silence du coeur est le plus terrible,
Il assèche l'amour qui voudrait s'exprimer
Les sentiments deviennent inaudibles
pour qui voudrait les sublimer

On peut le voir en noir ou en blanc,
selon qu'on l'on  pense en négatif ou en positif....
Le silence de la timidité qui s'autocensure, du mutisme accusatif
Le silence de l'ennui qui s'étire vers un  malaise parlant
faut'il vraiment combler le silence?
Ne peut-on regarder ce  secret comme une chance?

On peut le voir comme une entité mal à l'aise
alors qu'il n'est simplement que réflexion
Qui est vraiment incommodé?
Celui qui ne parle pas 
ou celui qui n'entend pas ?
Le Silence peut être synonyme d'attention
Plus encore, il est un lien dans une fraternité soudée
 Mains réunies par la chaîne d'union

Le silence communique par lui seul
A lui seul il peut te parler, se manifester,
Il peut te dire beaucoup de chose ou simplement refuser de communiquer
Cacher  les secrets les plus profonds, comme un linceul
C'est ta façon de l'écouter qui donnera sa traduction
Ta façon de le voir qui expliquera sa pensée,
 il se livrera avec quiétude, sans agitation
Car le Silence est aussi nécessaire que les Mots  
Pour entendre la Langue des Oiseaux …
 
Mais il ne peut exister sans son opposé

Comment reconnaitre le silence si l'on ne connait pas le son
les unir en paroles ou phrasés serait fécond
comme une mélodie, il est nécessaire qu'ils soient bien disposés

Le Logos  vibre de toutes ses forces pour briser le silence
mais  ne peut le faire, car il fait partie de lui
Le silence ponctue chaque son, ils sont complémentaires et unis
Ils ne peuvent exister l'un sans l'autre, ils sont indivisés ,
 La Musique des mots se façonne en  sons et  silences
-
2 entités complémentaires réunis en une trinité
pour fonder la parole créatrice... le Verbe qui ensemence




4 commentaires:

  1. merci pour cette beauté des mots.
    c'est un délice

    RépondreSupprimer
  2. Le GADLU est décidément malicieux qui m'a fait tomber par hasard !...
    sur ton blog
    J'aime particulièrement la fin de ton poème
    Dépasser le binaire ...... Un le tout ...

    Sous couvert du silence et du secret ,
    Merci ma S:.

    RépondreSupprimer

Poésie tout simplement ... Et cueillir les étoiles....

Toi le sans-diplôme, le petit ouvrier travaillant à la chaine comme un forcené pour simplement gagner ta vie... Un chem...