jeudi 22 novembre 2012

Poésie Maçonnique... L'initiée


Les chemins de la vie
 m'ont amenée jusqu'ici...
sur les parvis du Temple
Pourquoi suis-je en ces lieux ?
J'ai marché sur des sentiers qui se ressemblent...
méditant en contemplant les cieux...

Sous la surface,s'éveille un mouvement,
Sentiment de faire partie d'un tout...
Dois-je prier ou me mettre à genoux ?
Un appel intérieur...Sentiment d' immanence
Suis-je prête à ouvrir les verrous?
Je cherche avec patience le bon angle...
L'angle nécessaire pour entrer dans le Temple...

Pour tailler ma pierre brute, en polir les rugosités
Me servir de l'equerre avec rigueur et précision
Développer ma rectitude...
Agir lentement avec attention
Dépasser le doute et l'incertitude...
-
Avec le compas et son exactitude,
réunir le haut et le bas pour affuter ma pensée...
et relier le matériel à la voute étoilée...
Toujours tendre vers la perfection... 
Sans jamais la toucher...

Partir de sa forme brute pour la rendre cubique
se diriger vers la pointe, sommet des principes hermétiques
Ecouter et se taire ...chercher les premiers principes...

De par ces outils qui me poussent vers l'avant,
De l'accord du maillet et  ciseaux, étroitement liés
Surtout réfléchir à ce qu'ils soient bien placés
Se mettre à l'abri en portant le tablier 
Les mains protégées des salissures par les gants
Diriger ma force et frapper !

Tout commence ici et maintenant
pour harmoniser l'esprit et  la matière
Ici, tout est symbole de bien des manières

Frapper et l'on vous ouvrira...Une porte s'est ouverte..
L'esprit fraternel de l'égrégore est derrière...
Il guide l'impétrant  vers la lumière
Comprendre les symboles, percevoir ce qui est caché
chercher , comprendre ...Etre à la découverte...
de moi-même et de l'autre, je dois tailler ma pierre ...
L'initiation fait-elle de moi une initiée?
Rien n'est fait et tout reste à faire...
Le chemin est long pour accéder
à la gemme voilée,

Je suis au début de la connaissance des mystères,
pour participer à la construction de la Cathédrale,
et expérimenter la pierre philosophale

Je suis le récipiendaire...



jeudi 15 novembre 2012

Poésie Maçonnique... L'ennemi dans le miroir



Miroir, cette surface plate et lisse
sur lequel, sans obstacles, mon regard glisse...
Simple objet physique ? ou porte secrète métaphysique ?
cherchant dans l'infini des jeux de glaces, les premiers principes
Réfléchissant avec simplicité, la lumière dans  son contraire
ou me faisant réfléchir à la vérité qui se cache derrière...
 Selon l'angle de réflexion,
différente sera la direction

Ce reflet inversé de moi-même
comme un ennemi rempli de haine...
ne fait que confronter ma dualité...
De ces 2 images, où se dissimule l'unité ?

Il n'est guère flatteur, ni enchanteur
Trop fidéle, ce visage qu'il renvoie et que je cache au monde
Ce masque de comédien aux odeurs nauséabondes
Il dévoile mon paraitre et me montre mes erreurs
tout en m'invitant au cheminement intérieur

Je suis mon ennemi...
et je le vois ici,
dans cet écho  renvoyant à l'ego,
Vivant symbole de tous mes maux

Par l'Alchimie des reflets,
il me conduit aussi à l'invisible
en me donnant consciemment la clé
pour m'inviter à  le traverser 
Il devient nécessité irrépressible

Me montrant la voie
de la pierre cachée
Plonger au plus profond de soi
pour espérer la trouver...

Le double que je voie dans la psyché
symétriquement est opposé, mon inversé
Le blanc, le noir, comme un échiquier
Mosaïque de Positif et négatif... 
Pour changer l'ennemi
Il  faut transmuter..
Reconnaitre l'ami...

Jeux de bataille pour L'Ego 
Je est accusatif
Je est vindicatif
confronté à sa peur de disparaitre...
tenter le tout , résister , c'est son dernier mot
Au final, il n'y a rien à vaincre, il n'y a que l'Etre

Pour atteindre l' indivisible
Le miroir est le liant de mes dualités
Il capte mon âme invisible
concilier le tout pour atteindre l'unité

Suis je virtuel ou réel ? souffle le squelette
Lequel des 2 mondes est le mien
Quel reflet est lié à mon  destin?
Passage de l'un a l'autre en va et vient
Pour me renvoyer une image juste et parfaite 

Pour que je puisse l'apercevoir
Pour qu'elle se laisse entrevoir
Faut-il le briser?
ou le traverser?
S'il te plait, dis moi miroir...

Poésie tout simplement ... Et cueillir les étoiles....

Toi le sans-diplôme, le petit ouvrier travaillant à la chaine comme un forcené pour simplement gagner ta vie... Un chem...