samedi 16 février 2013

Poésie Maçonnique...Si l'Acacia m'était conté...


D'une douce brise aux murmures charmants
ou d'un vent de bise aux accents violents,
se faufilant dans les multiples branchages,
un son modulé, couvert de fins  feuillages...

J'entend chanter l'acacia dans le désert

Il me conte toutes sortes d' histoires...
Des histoires sombres, apeurantes aux reflets noirs
Il me parle par le biais des miroirs,

Mosaïque de feuilles minuscules et sans âge
réfléchissant le soleil ...Laisse entrevoir l'immortalité
De ses branches noueuses, dirige l'aiguillage,
pour me révéler l'endroit obscur aux secrets cachés

L'acacia me joue un grand concert

Il utilise les instruments de l'air ...
se nourrit par sa racine fondatrice de la terre,
puise dans l'eau vivifiante ses mysteres
et dans le feu de l'astre du jour, sa lumière

Fragment d'éternité
aux Rameaux d'or..
Il a forgé l'Arche d'Alliance
matériaux bâtisseur aux éclats sacrés
ou encore couronne d'épine au front sacrifiée
Son tronc tourmenté raconte bien des légendes
Porteur du savoir, il indique l'emplacement du trésor

Ils ont cherché le secret 
sans avoir de réponse à La Question
Arcane à jamais égaré
victime de la Conspiration

Pour que l'Acacia acquiesce à ma demande,
Il faut rester à l'écoute et se taire,
Sa présence m'est familière
Je suis sa confidente


Dis moi, l'Acacia...

Racontes moi encore des histoires...
en noir et blanc, ou en sépia

Là où rien n'est illusoire...



Poésie tout simplement ... Et cueillir les étoiles....

Toi le sans-diplôme, le petit ouvrier travaillant à la chaine comme un forcené pour simplement gagner ta vie... Un chem...