dimanche 27 avril 2014

Poésie Maçonnique... J'ai fait un Rêve ...




Il se dit qu'il existe des loges régulières
de celles qui ont vu la Vraie Lumière
et percé le secret des Grands Mystères
Ne se reconnaissant qu'entre elles...

D'autres seraient 'elles rebelles ?
Issues d'une maçonnerie accidentelle?
regroupant frères et soeurs sans cervelle
tenant dans l'obscurité la chandelle ?

Te revendiques-tu du Jacobite ou de l'Hanovrien,
mon Frère ou tout simplement Homme de Bien

Bataille d un autre temps , d un autre âge
où l Ego se prend pour un juge sage
se gaussant de tous ces hommages

Chacun prêchant pour sa chapelle.

Interdisant aux frères tout voyage
et aux visiteurs un pas sage

As tu oublié le but de ton initiation,
mon très cher Frère ?
Un retour au cabinet de réflexion
serait plus que salutaire...

Est régulier ce qui est reconnu par une régulière...
On tourne en rond...
Il n'y a pas de quoi être fier
As-tu si peur de te faire damer le pion?

Bien sûr des règles sont nécessaires
pour éviter toute dérive sectaire

mais en maçonnerie, j'ai appris à évoluer
Les règles sont crées par les hommes
et par eux ....peuvent être modifiées
reflétant  les mouvements de la société

N'aie pas peur de changer...
Après tout, tu as déjà croqué la pomme !
ne  reste pas figé au siècle des lumières

Mon frère, n'as tu rien appris
des enseignements de la maçonnerie ?
progresser et ne pas rester en arrière

N'oublie pas les paroles de St Exupery
Loin de me léser mon Frère, ta différence m'enrichit

J'ai fait un rêve maçonnique
peut être un peu utopique
où tous les maçons se reconnaissent entre eux

par la Liberté de penser
l' Egalité dans la diversité
la Fraternité dans la mixité

à Midi, à Minuit, quelque soit l'heure
en laissant parler leur coeur


Je le reconnais, c'est un rêve audacieux



.

mardi 22 avril 2014

Poésie symbolique... La Chute






Au commencement...une matinée...

Reflet sombre dans une goutte de rosée
d'un ciel épais, cotonneux et voilé

Lourdeur sourde d'un couvercle de titane...
Coupole anthracite... oxygène vivifiant,

saturant,

 un instant,

 l'air suffocant,

de vapeurs métalliques et d' humus odorant

d'épaisses volutes d'ozone s'asphyxiant
en voiles stridents de fumées diaphanes.

Sueur aigre d'une terre électrique
exsudant sa puissance métaphysique
d'une réaction vive... voltage épidermique.

Tout devient pesant... muet.
Un Silence furtif...  impression d'immobilité...

Pas une vibration pour troubler,
cette paralysie dans l'éternité.

Grondement intérieur
d'une Force Supérieure...

Les 600 000   vivent en moi
criant dans 6 directions leur effroi

Oh Adam, pourquoi as tu perdu la Foi ?

D'un bref éclat d'or d'une lueur en colère,
l'Eclair s'exprime en grondement de tonnerre.

  Firmament hurlant son outrage...
Sous la frayeur primale d'un assourdissant nuage.

Au matin d'or d'un azur en rage,
les 5 éléments s'agitent sous des voiles sans âge

Vivifiant !

Matin d'orage....

Retentissant

Matin de rage...

Incandescente

Atmosphère sans âge..

le Miroir de Kadmon, dans la Chute, s'est brisé

L'âme d'Harishon s'est fractionnée

Sois dans le Coeur...Adam

pour échapper à ce tourment...

Toi qui par le souffle divin fût animé,

Souviens toi...

Rien ne pourra être réparé

tant que les uns aux autres, nous ne seront reliés...

Souviens toi...

 l'Amour est la clé




Poésie tout simplement ... Et cueillir les étoiles....

Toi le sans-diplôme, le petit ouvrier travaillant à la chaine comme un forcené pour simplement gagner ta vie... Un chem...