jeudi 12 mars 2015

Poésie maçonnique... Quand le sable est lié....




S'égraine lentement  le temps, 
le long des parois lisses
suivant l'arc élégant...

Les grains de silices
se glissent furtivement  
dans l'étroit interstice...

Unissant le céleste
à la profondeur terrestre
par la symétrie des calices

Passage obligé
pour qui veut s'initier
au sentier étroit
reliant le haut et le bas

Telle la boucle temporelle 
infinie d'un cycle éternel 

Poussière de vie corporelle
s'échappant en froissement d'aile...

Le cycle est sans fin 
quand l’Ouroboros fait festin

Passé, présent , futur sont scrutés
par un regard extérieur, au sable lié

et rassemblés en un seul
S'élevant au dessus de la dualité

 Trismégiste, dors dans ton linceul...

Ton message est délivré

lundi 2 mars 2015

Avec un peu de retard... Bonne Année 6015

et oui, je suis en retard, mais pas toujours le temps d'être devant l'écran...

alors je vous souhaite à tous une belle année 6015, avec de la lumière plein les yeux, plein le coeur , une lumière qui emplie l'âme et éclaire la noirceur du monde..




poésie de Willian  Butler Yeats, un de mes poètes favoris


Si je pouvais t'offrir 


Si je pouvais t'offrir le bleu secret du ciel,
Brodé de lumière d'or et de reflets d'argent,
Le mystérieux secret le secret éternel,
De la vie et du jour, de la nuit et du temps,
Avec tout mon amour je le mettrais à tes pieds.
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.



Poésie tout simplement ... Et cueillir les étoiles....

Toi le sans-diplôme, le petit ouvrier travaillant à la chaine comme un forcené pour simplement gagner ta vie... Un chem...